Modifier la taille de la police
Nous sommes le Dim 19 Aoû 2018 13:13


Écrire un nouveau sujetRépondre Page 1 sur 2   [ 33 messages ]
Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Sport
MessagePosté: Sam 9 Aoû 2014 09:12 
Le Suisse
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 5 Aoû 2008 00:29
Messages: 1346
Localisation: Genève, Suisse
Bon, je sais que certains d'entre nous pratiques un ou plusieurs sports, plus ou moins intensément, du coup je me dis que ça peut être sympa de partager ici ce que l'ont fait, d'éventuelles compétition, des récits d'entrainements, de jolie sorties, etc. :)

_________________
Image Image
Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Sam 9 Aoû 2014 09:13 
Le Suisse
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 5 Aoû 2008 00:29
Messages: 1346
Localisation: Genève, Suisse
J'inaugure donc le topic!

Demain matin, après des mois d'entrainement, ce sera l'heure de courir Sierre-Zinal!

L'idée est simple, partir de la ville de Sierre (585m), dans la vallée du Rhône, pour relier le village de Zinal (1680m), tout au bout du Val d’Anniviers, mais en longeant le sommet de la vallée (point culminant à 2425m).

Le record de la course est à 2h30 environ, je vise entre 4h30 et 5h. Le temps max autorisé est de 6h, avec élimination au fur et à mesure aux postes de ravitaillement, selon les temps de passage!

Citation:
La Course Sierre-Zinal aussi appelée la Course des cinq 4000, a souvent été considérée comme l'une des plus belles courses de montagne du monde. On a écrit qu'elle était à la course de montagne ce que le marathon de New York est au marathon. Elle est aussi la doyenne des grandes épreuves de montagne d'Europe. Sierre-Zinal, au cœur des Alpes valaisannes, présente un parcours très engageant :

  • 31 km, 2200 mètres de montée, 800 de descente
  • Des paysages exceptionnels
  • une ambiance chaleureuse
  • une organisation soignée expliquent le succès et la longévité de Sierre-Zinal

http://www.sierre-zinal.com

:D

_________________
Image Image
Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Dim 10 Aoû 2014 10:28 
Vieux con aigri
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 5 Aoû 2008 10:50
Messages: 2223
Pour ceux qui veulent suivre Toub en direct :
http://www.datasport.com/live/?racenr=1 ... e=&b=&rc=0
http://www.sierre-zinal.com/f_profil.html?1
Vu son premier temps de passage, il pourrait finir en 4h !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Dim 10 Aoû 2014 10:48 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 13 Aoû 2008 22:25
Messages: 935
Effectivement, ayant fait le plus gros du dénivelé positif en plus !
1h51 à 47% du parcours il va faire mieux que son objectif !
allez Toub :super:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Dim 10 Aoû 2014 11:22 
Vieux con aigri
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 5 Aoû 2008 10:50
Messages: 2223
Il vient de passer le 2e point intermédiaire, 70 places de gagnées !
Il lui reste une grosse heure de course. Du plat et de la descente majoritairement.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Dim 10 Aoû 2014 11:40 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 13 Aoû 2008 22:25
Messages: 935
je rajouterais même, plus de la moitié des places (40) gagnées dans sa catégorie !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Dim 10 Aoû 2014 12:30 
Vieux con aigri
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 5 Aoû 2008 10:50
Messages: 2223
Il est arrivé !

Citation:
category : Elites Hommes
overall : Hommes et Femmes
bib : (1539)
time : 3:58.35,4
category : 247.
overall : 365.
Start : 9:31.16,1
Chandolin : 11:23.03,2 1:51.47,1 310. 472.
Weisshorn : 12:20.51,4 2:49.35,3 270. 402.
--> next : 13:28.07,8 3:56.51,7 250. 368.
Finish : 13:29.51,5 3:58.35,4 247. 365.
-Chandolin : 1:51.47,1 310. 472.
-Weisshorn : 57.48,2 221. 324.
-Zinal : 1:09.00,1 202. 295.


Bravo Toub !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Dim 10 Aoû 2014 13:09 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 13 Aoû 2008 22:25
Messages: 935
:super: ouais Bravo moins de 4h !

et merci Vautour pour nous avoir permis de le suivre en direct :kiss:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Dim 10 Aoû 2014 20:09 
Le Suisse
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 5 Aoû 2008 00:29
Messages: 1346
Localisation: Genève, Suisse
Haha trop bien, merci vtr :kiss:

Incroyable cette course. Je suis complétement détruit. Heureusement que j'ai pris congé demain.

_________________
Image Image
Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Lun 11 Aoû 2014 10:19 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 30 Mar 2009 16:46
Messages: 1521
Jayjay Toube !
Bon, j'ai poste ca chez les TX, ca date de fin Juin, mais depuis, je n'ai pas regate ...

http://www.voilesetvoiliers.com/popup/r ... aux-points

Vivi le mec derriere, c'est moi :p (celui qui n'a plud de cheveux ;)). A noter notre beau numero de voile :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Lun 11 Aoû 2014 13:35 
Le Suisse
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 5 Aoû 2008 00:29
Messages: 1346
Localisation: Genève, Suisse
Trop bien la photo!

_________________
Image Image
Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Lun 11 Aoû 2014 18:16 
Le Suisse
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 5 Aoû 2008 00:29
Messages: 1346
Localisation: Genève, Suisse
J'ai fait un compte rendu de la course, avec les souvenirs encore frais, sur le forum de canard pc. Je le quote ici:

Citation:
Hello les canards!

Cela fait un moment que je suis pas passé... Du coup je me dis que c'est sûrement l'occasion! Après avoir goûté au trail très succinctement et à la course de montagne et/ou sur sentier en fin d'année passée, j'ai décidé de pousser un peu plus loin mes limites... Du coup, cette année je m'étais fixé un bel objectif: Sierre-Zinal! (http://www.sierre-zinal.com).

L'idée est simple, partir de la ville de Sierre (585m), dans la vallée du Rhône, pour relier le village de Zinal (1'680m), tout au bout du Val d’Anniviers, mais en montant puis longeant le sommet de la vallée (point culminant à 2'425m).
Le record de la course étant à 2h30 environ, je visais entre 4h30 et 5h pour une première participation. Je n'avais encore jamais couru plus de 24km...

Pour ceux qui ne connaissent pas, voilà son résumé officiel:

Citation:
La Course Sierre-Zinal aussi appelée la Course des cinq 4000, a souvent été considérée comme l'une des plus belles courses de montagne du monde. On a écrit qu'elle était à la course de montagne ce que le marathon de New York est au marathon. Elle est aussi la doyenne des grandes épreuves de montagne d'Europe. Sierre-Zinal, au cœur des Alpes valaisannes, présente un parcours très engageant :

  • 31 km, 2200 mètres de montée, 800 de descente
  • Des paysages exceptionnels
  • une ambiance chaleureuse
  • une organisation soignée expliquent le succès et la longévité de Sierre-Zinal
  • 2 catégories:
    • Touristes (départ à 5h00, sans classement),
    • Coureurs [Elites, Vétérans I / II / III H/F] (départ à 9h30)

L'édition 2014, donc, c'était hier.

Pour vous donner un idée, cette année j'ai quand-même participé à quelques courses en attendant (mais je vous épargne les résumés...) :
  • 6 Avril 2014: Vivicittà Genève
    12km, 100m D+, 100m D-
    50m19.36s, 28e /251 overall
  • 26 Avril 2014: 20KM de Lausanne
    20km, 220m D+, 220m D-
    1h22m55.6s, 197e / 2'869 overall
  • 29 Juin 2014: Semi-Marathon D'Aletsch
    Parcours alternatif. de 13.3km en raison de la météo... Préparation à Sierre-Zinal
    Pluie torrentielle et visibilité à 10-15m dans le brouillard
    Départ à 1950m, 420m D+, 370m D-
    1h08m38.1s, 121e / 1'904 overall

Pour me préparer un peu sérieusement aussi, j'ai fait une demi-douzaine de sorties orientée montagne autour de chez moi en plus des entrainements habituels pour du semi-marathon, généralement sur des boucles de 20-23km, avec 1000-1500m D+.

Maintenant, place au compte rendu de Sierre-Zinal!

Vu que je me suis inscrit en Hommes Elites (catégorie par tranche d'âges) plutôt qu'en touriste, histoire d'avoir le droit à un classement et de courir avec les pros, le départ était fixé à 9h30. Je dormais à l'hôtel dans un petit village à 5min de train de Sierre. Mauvaise nuit, comme chaque nuit d'avant course.

Arrivé sur place à 8h30, je rejoins un pote avec qui je me suis inscrit et on prend le bus navette vers le départ, en périphérie de Sierre, au pied de la montagne. Arrivé sur place, c'est impressionnant, tout le monde se chauffe dans une immense cohue, je n'arrives pas à estimer le nombre. On donne nos sacs pour le camion qui remonte les affaires à Zinal, et on commence à se chauffer. On croise des grands noms de la discipline (internationales ou locales), toutes tout sourire, saluant tout le monde amicalement. Kilian Jornet, Jonathan Wyatt, César Costa... C'est chouette. Les quasi 2000m de montagne qui nous surplombes directement donnent le vertige. Dans quelques minutes, on se lancera à l'assaut de "ça".

09h28. Pas chauffé des masses finalement, pas une super place dans la foule derrière la ligne de départ non-plus. On dois être au 3/4 de la file. On m'avait prévenu qu'il fallait quand-même bien se placer pour pas se faire piéger dans la montée. Tant pis, c'est ma première participation. Maintenant je sais.

09h30. Coup de canon, Je franchis la ligne environ 1m30s plus tard et j'enclenche ma montre, ça piétine. ça monte tout de suite aussi. On commence l'ascension directement après le portique en fait, ça surprend un peu. D'abord sur environ 1km de route, puis sur un chemin de terre. Il doit faire 2m de large, méga embouteillage. il faut s'enfiler dans la foule pour commencer à monter. C'est évidemment trop raide pour courir. Tout le monde monte en force, les mains appuyant sur les cuisses à chaque pas.

1km plus loin, nouvel embouteillage. A partir de maintenant, ce sera en file indienne, jusqu'en haut.

Au fur et à mesure qu'on grimpe, mon pote et moi nous espaçons un peu, je prend un peu d'avance. On double quand on peu, le rythme de montée est un peu lent par rapport à celui qu'on prenait en entrainement, alors on accélère quand on peu. On reste quand-même pas loin l'un derrière l'autre, à vue d'oeil à une 20aine de mètres, séparé par 10-15 personnes.

Premier ravitaillement après 3.5km (1141m), après environ 40min de course. On a déjà gravis 572m. Il fait terriblement chaud, je suis couvert de transpiration. Mon T-shirt est trempé. Heureusement que c'est à l'ombre sous les arbres.

Je reprend la montée, toujours en file indienne. La pente ne diminue pas sur 2.5km, elle à même tendance à s'intensifier. Je rattrape une fille au dossard jaunes (élites des élites...), arrêtée sur le bord du chemin, complétement cramée. Elle se lève et redescend. Petit à petit, la pente commence à s'atténuer. Je cours quand je peux, de plus en plus souvent, de plus en plus vite. 7e km, nouveau ravitaillement, 1896m, 1h20 de course. Je m'arrête 30sec, pour souffler, boire, manger des quartiers d'oranges et boire un peu de bouillon. Mon pote n'est plus derrière moi... Je sais pas trop quoi faire. Il arrive une dizaine de seconde plus tard. Il me fait signe de continuer. Je ne le verrai plus avant la ligne d'arrivée.

Une fois ce ravitaillement passé, le sentier s'élargit rapidement et on rejoins un chemin de montagne, plus large, en pente relativement douce mais quand-même violente par moment. J'enchaine quelques kilomètres plus rapide quand je peux: 6:17, 7:50 - ça remonte, 5:06, 4:43 (11e km, le plus rapide), 5:03. Les coureurs sont beaucoup plus espacé. Sur le plat, ça court vite, je suis au même niveau que les ceux qui courent autour de moi. Je ne double pas, ne me fait pas doubler, ne rattrape pas.

11.5 km, nouveau ravitaillement au village de Chandolin, 2000m d'altitude. 1h51m47s de course. Plein de gens nous encourage, c'est cool. Courte pause et je repars. Physiquement, tout va bien. Pas de douleurs, respiration normale, pas trop chaud. Avec l'altitude la température à un peu baissé. Le soleil est masqué par un voile gris. C'est bien.

2h01m de course, je croise un panneau "50% de l'effort" immédiatement après avoir franchis le 13e km. ça remonte de nouveau, mais dans ma tête, je me dis que c'est bon, je ferai moins de 5h, peut-être même moins que 4h30!

Les kilomètres s'enchainent, ça monte toujours gentiment, La vue se dégage sur les Alpes et les grands sommets du fond de la vallée (les 5 de plus de 4000m: Weisshorn 4'506 m, Zinalrothorn 4'221 m, Ober Gabelhorn 4'073 m, Cervin 4'478 m et Dent Blanche 4'357 m). C'est juste fou. Je cours à nouveau sur du sentier. Je rattrape du monde aussi, gentiment. Je double quand je peux en indiquant au préalable de quel côté je vais passer ("Gauche, Gauche!"). Je pense à rien, concentré sur mes pas. Au 15e km, j'arrive à Tignousa (2'183m), la station supérieure du funiculaire du village de Saint-Luc, en contrebas. Je vois le ravitaillement, à 100m. J'arrive d'un sentier en légère pente, à bonne vitesse, le ravitaillement est sur une route asphaltée. Au deux premiers impactes de mes pieds sur la route, je sent des contractions sur mes deux mollets. Carrément violentes... Début de crampes. Fait chier, j'ai peur que ça s'aggrave. Je veux pas m'arrêter, je cours depuis 2h20. Est-ce le changement violent de revêtement? Je ne sais pas, mais ça fait mal. J'ai doublé plusieurs fois déjà des personnes arrêtées, tirant sur leurs jambes. Si je fais pareil, ça va passer? Je préfère ne pas m'arrêter. Je me dis que je repartirais plus.

Je vois le prochain ravitaillement au loin, sur le replis de montagne en face, à 5km, 200m plus haut. Je reprend ma course. Régulièrement, mes mollets deviennent douloureux sur quelques centaines de mètres. Je sert les dents, je m'arrête pas, mais je n'arrive pas à accélérer quand je pourrai. "Pas maintenant, bordel".

Ravitaillement de l'hôtel Weisshorn, 21.5e km, 2'360m, 2h:49m:35s. Encore 2km de montée tranquille et il ne restera plus que de la descente, normalement. Je vois le village de Zinal en bas au fond de la vallée. ça n'a pas l'air si loin. Je ne regarde plus ma montre, je ne l'entend plus sonner les km.

22.2 km, ravitaillement sauvage d'un groupe de personnes avec un 4x4 et un bidon d'eau, j'en rêvais. Trop soif. C'est le point culminant de la course, 2'425m. "Plus que 8, mon gars, tu peux le faire, tes jambes tiendrons". Les contractions des mollets deviennent plus fréquentes, plus violentes. Ce qui devait être de la descente est en fait une succession de petite descente et de remontée moins haute. C'est éprouvant, mais relativement fun à courir. Je cours d'ailleurs dans les pas d'un type que j'ai rattrapé. Un bon lièvre finalement. Je n'arrive plus à accélérer de toute façon, il restera devant.

On commence à descendre, on double des participants de la catégorie touristes depuis un petit moment maintenant. Ils s'écartent généralement pour nous laisser passer, lancent parfois des encouragements au passage. On traverse des pierriers casse-gueule sans ralentir, on saute des petits torrents. On enchaine les km en 5:15-30, en légère pente.

26e km, dernier ravitaillement salutaire. J'ai vraiment soif, j'ai faim, des fourmis dans les mains. Sur le panneau : "Zinal, 5km, Bonne descente". Légère sensation d'euphorie. Sourires aux volontaires et derniers encouragements. Mes mollets me font vraiment mal maintenant, mais j'essaye de ne pas y penser. Il ne reste plus qu'a descendre! Je ne regarde pas mon temps, je ne sais pas ce que je vais faire, je m'en fou, je veux juste terminer.

Sur 2km, on descend un peu, puis on plonge soudainement. il en reste 3 et 600m D-. C'est très très raide, les genoux travaillent fort. J'accélère légèrement mais je n'ose pas laisser aller, c'est bien trop raide. Je peste, le gars devant me répond "Ouais, la première fois c'est interminable". Mon lièvre laisse aller et accélère. Je ne le suis pas, c'est trop raide, j'ai peur de me faire mal. 2-3 personnes me doublent à toute vitesse, j'en double quelques-uns aussi.

Dernier km, il a beaucoup de monde qui encourage, la pente s'adoucit, j'entend la musique du finish, je me bat pour tenir, j'en peu plus. 500m, contact avec l'asphalte, je hurle presque tellement mes jambes se crispent à l'impacte. Je maintiens ma vitesse, je n'arrive pas à accélérer bien que la pente douce devrait me le permettre. Mes chevilles ne roulent plus sur les pas, elles restent rigide. Dernier long virage, je vois l'horloge apparaître gentiment, 3hxxxxx ( :o ), puis 3h5xxx ( :shock: ) puis 3h59mxxx ( :x ). Je donne tout ce que j'ai. Tout ce qu'il me reste.

Je franchis la ligne avec 3h59m55s à l'horloge. Je suis exténué, j'ai mal partout. C'est trop beau, c'est la plus belle course que j'ai jamais faite!

Temps officiel: 3h:58m.35,4s (7m:41s de moyenne)
Class. Hommes Elites : 247e / 633
Class. Hommes : 333e / 1'078
Class. Général: 365e / 1'284

Mon pote termine en 4h06m37,5s, pas loin derrière finalement. Il est tout cassé aussi, comme quasiment tout le monde en fait.

Voilà, après la course, ça été massage des jambes sur l'aire d'arrivée puis douche, puis massage complet. Finalement, repas avec tous les coureurs et remise des prix aux vainqueurs. Vainqueur, Kilian Jornet, en 2h31m54.4s.

Désolé pour le pavé de texte, j'espère que ceux qui l'auront lu se seront pas trop emmerdé. Si la course vous tente, n'hésitez pas, c'est une course incroyable qui vaut certainement la peine d'être vécue!

Je suis dans le groupe CPC sur endomondo (Michael G.) si ça intéresse des gens de voir le profil de la course et tout.

_________________
Image Image
Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Lun 11 Aoû 2014 19:30 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 13 Aoû 2008 22:25
Messages: 935
Beau résume, on le vit avec toi :aie:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Sam 27 Sep 2014 10:57 
Vieux con aigri
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 5 Aoû 2008 10:50
Messages: 2223
Je vais faire comme Toubib, et copier/coller mon compte-rendu de mon semi-marathon du week-end dernier.

Citation:
Bilan de la Foulée des 4 Portes (F4P) à Rosheim, 21.1km, 269m D+ :
http://www.f4p.fr
Parcours : http://www.f4p.fr/uploads/3453/F4P%20semi%20complet%202014.pdf
Profil : http://www.f4p.fr/uploads/images/289/110407_231046.png



Départ à 9h00, environ 1100 participants au semi (plus de 3000 sur semi + 10km + 5km+ courses enfants)

Objectif perso : Environ 1h42-45. En gros, c'est faire mieux que l'an dernier, mais sans forcer. Une bonne sortie longue dans un cadre agréable.
Rapport médical : RAS (ce qui est bien mieux que d'habitude donc)
Rapport météo : 16-18°C, nuageux, orages prévus en fin de matinée (le temps était assez lourd).

Cette course est un superbe enchainement de bosses, longues ou courtes, dans les beaux paysages du Piémont des Vosges, avec des passages sous les portes des enceintes médiévales de quelques villages alsaciens.
En pratique, aucun kilomètre n'est pas plat, on enchaine les grosses montées entre les faux plats descendants, suivis de faux plats montants et d'autres descentes bien roulantes. Environ 250m de D+ au total.
J'avais couru l'an dernier avec Willy, il y a deux ans avec Cagoule. Mais cette année, c'est tout seul.

J'arrive avec environ 50minutes d'avant sur place, je récupère mon dossard, bois un peu, prépare mon sac pour la consigne, rebois un peu. Et je dépose mon sac à la consigne. Je m'échauffe un peu, je m'installe dans le sas, pas trop devant, pas trop derrière, et je me rends compte que j'ai laissé mes deux barres de pates d'amande dans le sac. Mais quel con je suis ! :|:| J'avais de toute façon prévu de m'arrêter aux ravitos pour boire, je me forcerai en plus à essayer d'y trouver de quoi me rassasier.

Je n'ai pas trop le temps de ruminer ma bêtise, le départ est donné à 9h pile, à coups de cornes de brume. C'est plus festif qu'un coup de pistolet.
Ca n'empêche pas les premiers de partir comme une balle. De mon côté, je laisse le meneur 1h40 prendre quelques foulées d'avance, la meneuse 1h45 étant plusieurs mètres derrière moi.
Je pars quand même relativement vite sur les premiers kilomètres (4'36, 4'24,4'33), sur les rares kilomètres presque plats de la course. Dès la première montée, je ralentis en 4'49, et le meneur d'allure 1h40 commence à disparaitre au loin (20-30sec d'avance). Je me retourne, la meneuse 1h45 est déjà hors de vue.
C'est le premier ravito, 2 gorgées d'eau sucrée. Un gars à côté de moi pensait avoir pris un gobelet d'eau, et se l'envoie dans la figure ; dommage, c'était de l'eau sucré, et je l'entends jurer en alsacien. Le charme local. On traverse d'ailleurs le 2e village de la course, Bischoffsheim.
5e kilomètre avec un peu de descente et le début de la première bosse. 60m de dénivelé répartis sur presque 2km. Donc je tiens un petit rythme correct, d'environ 5'10. Je vois apparaitre, pour la dernière fois, le meneur 1h40 au sommet de la bosse. Pour l'instant, je sens que le rythme est rapide, mais j'ai les jambes qui tiennent.
2km de légère descente 4'27 et 4'23, et on entre dans Boersch.
Ravito à nouveau : eau plus quart d'orange.
Le parcours continue à jouer aux montagnes russes, cette fois-ci, ça remonte un peu pour 2km, puis redescend pour 2km, puis remonte assez fort à nouveau pour 1km.
Je continue mon rythme d'environ 5'/km dans les petites montées, de 4'30-4'40 dans les descentes, mais le 14e km étant une grosse montée, je peine un peu (5'24).
Aux deux tiers de la course, j'en suis à 1h08m30sec environ. Grosso modo, j'ai fait 34' et 34'30 sur les 7 premiers km et les 7 suivants. Et les jambes tiennent. Pas de coup de mou comme j'ai souvent vers les 14-16e km. Je vise donc de tenir sous les 1h43.
Derrière la montée, c'est du faux plat descendant sur 4km, j'en profite pour aligner des 4'45, mais je sais qu'il reste une bonne difficulté vers les 18-19e km.
Je continue à boire aux ravitos, eau ou eau sucrée, et je prends même un tiers de bananes. J'ai dû passer 1bonne minute répartie sur les 5 ravitos, mais ça permet aussi de récupérer un poil.
Arrive ce fameux 19e km et sa double bosse. D'abord un faux plat montant, en virages, vers la fin du village. Puis on arrive dans les vignes, une grosse montée, et ce fameux "12%" inscrit à la craie sur le chemin. Heureusement, ça ne dure que 200m.
Puis 400m de faux plat descendant. Et là, le virage, et la montée traitre derrière. 6% inscrit sur le chemin, mais ça fait bien 300 ou 400, suivis d'un petit faux plat montant. C'est dur, très dur, mais je m'accroche sans me faire doubler, et une fois arrivé au sommet de la bosse, je sais qu'il reste moins de 2km, majoritairement en descente. Et j'en ai encore dans les jambes pour faire un 4'12/km en descente, et du 4'20 environ sur les 500 derniers mètres de plat.
1h41m56s à ma montre à l'arrivée, c'est mieux que le mieux que j'espérais.

Au final, super content, tout s'est très bien passé. 4min30 de moins que l'an passé (où j'étais à peu près autant en "touriste" que cette année). Le manque de sorties longues ces derniers mois ne s'est pas trop fait sentir. Peut-être que le semi de Lille il y a 15 jours m'a un peu réhabitué à la distance.

Maintenant, faut reprendre le boulot, faut reprendre l'entrainement, le semi de Vincennes est dans 5 semaines. L'objectif de 1h37-38 est tout à fait atteignable en s'arrachant.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Sam 27 Sep 2014 11:10 
Le Suisse
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 5 Aoû 2008 00:29
Messages: 1346
Localisation: Genève, Suisse
Il m'avait déjà donné envie en le lisant la dernière fois! Super course et c'est trop bien d'avoir battu son objectif!

Pour moi, c'est les 10Km de Carouge en fin d'après-midi aujourd'hui! Objectif: Sous les 40min le jour de mes 28 ans!

_________________
Image Image
Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Sam 27 Sep 2014 16:07 
Le Suisse
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 5 Aoû 2008 00:29
Messages: 1346
Localisation: Genève, Suisse
Pour ceux que ça intéresse, à partir de 18h15, il devrait y avoir mon ranking live ici: datasport.ch

_________________
Image Image
Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Sam 27 Sep 2014 17:57 
Vieux con aigri
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 5 Aoû 2008 10:50
Messages: 2223
Toub vient de finir il y a une minute !

39'45"
Bravo Toub :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Dim 28 Sep 2014 15:40 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 30 Mar 2009 16:46
Messages: 1521
15 de moyenne ... ca commence a etre serieux :)
Bien joue Toube :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Dim 26 Oct 2014 16:35 
Vieux con aigri
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 5 Aoû 2008 10:50
Messages: 2223
Je vais faire le paresseux comme Toubib, et copier/coller.

Citation:
CR du semi-marathon du bois de Vincennes : 21,1km, 50m D+
(dont l'histoire retiendra 18 kilomètres)

Parcours : http://www.sportpassionorganisation.com/courses/marathon_vincennes/plan_semi.php


Départ à 10h (nouvelle heure, donc tard), 2743 participants

Objectif perso : enfin améliorer mon record datant de l'an passé, et tenter de viser le 1h37. Les sorties des dernières semaines s'étaient bien passées, les douleurs aux genoux n'étaient qu'un lointain souvenir, et tous les séances à courir aux alentours de 4'30-4'35 avaient été un succès.
Rapport médical : rien à signaler
Rapport météo : 10-12°C, pas de vent.

Le petit déjeuner est conséquent, où je prends quasiment la même chose qu'avant mon précédent semi qui avait été une réussite. On ne change pas une équipe qui gagne.
Comme le grand stressé que je suis, j'arrive sur place avec 45minutes d'avance (j'avais déjà mon dossard depuis la veille, donc aucun intérêt d'avoir une telle avance). Je marche un peu pour ne pas prendre froid, vais pisser dans les bois (
Spoiler: Afficher
vu que les 3 cacas et 7 pipis chez moi ce matin n'étaient apparemment pas suffisants
), puis commence l'échauffement. L'air a une bonne température, pas vraiment d'humidité, les conditions sont quasi parfaites. 10 minutes avant le départ, je m'installe dans le sas.

J'avais décidé de courir sans le cardio, mais l'attente dans le sas fait monter le stress. Sans vraiment de compte à rebours, le coup de pistolet nous indique le départ. Et comme d'habitude, ça part à toute vitesse. Sauf deux vieilles qui s'étaient mises vers l'avant du sas 1h30-1h45 et qui n'avancent pas.
Je tiens un 4'30/km sur les premiers kilomètres. La forme est là, mais je sais qu'un semi est long et que ce n'est pas le moment de se cramer. Ca ne me fait pas vraiment ralentir.
Au premier ravito, 5e km, je vois que je suis en 22'50, c'est-à-dire 10 secondes plus rapide que ce que j'espérais. Je prends donc mon temps au ravito, en marchant pour boire mon gobelet d'eau (je m'en mets plein partout quand même), puis je repars toujours au même rythme.
Les kilomètres s'enchainent, le peloton s'étire, la forme est toujours là.
Au 10e kilomètre, je prends une pâte de fruits, et je la termine juste avant le ravito du 10e pour aider à faire descendre ça. Le gobelet aurait été plein d'eau sucrée, je n'aurais pas senti la différence. Je passe en 46' environ, je suis bien dans les temps pour un petit 1h37 (46+46+5).
Je tiens toujours mon rythme vers les 4'31-4'32, avec un 14e kilomètre 10 secondes plus lent. Je m'étais fait prendre dans un faux rythme par un petit groupe devant moi, que j'aurais mieux fait de doubler plutôt que de suivre. J'hésite à reprendre une pâte de fruits 1km avant le ravito du 15e, mais j'ai l'impression de ne pas en avoir besoin. Ce fut peut-être une grosse erreur de ma course.
15e kilomètre en 4'32 (1h08'55 à la marque des 15km, je bats de 18secondes mon 15km fait en février), 16e en 4'41 (à nouveau un gobelet au ravito), puis je relance un kilomètre en 4'34. La forme est encore là, et l'arrivée se rapproche de moins en moins doucement. Je passe la marque des 17km en 1h18. Les 4,1 kilomètres devraient être faisables en moins de 19minutes, donc je me réjouis, et refais un kilomètre en 4'34.
Et soudain, c'est le drame. Cette phrase que j'abhorre n'a jamais été utilisée de façon plus appropriée. Passée la marque du 18e kilomètre, j'ai soudain l'impression de ne plus avoir les mêmes jambes. Je sens que je n'avance plus au même rythme, je tente de relancer mais les jambes refusent, la poitrine souffre. Je tente de changer la foulée, de plus pousser sur les chevilles, de m'incliner vers l'avant, rien n'y fait, ça bloque. Je fais le 19e kilomètre en 4'50, le 20e idem. Reste un bon kilomètre, et je n'arrive toujours pas à relancer. Je reste dans la foulée d'un autre coureur qui souffre sur la fin de ce dernier kilomètre. A 500 mètres de l'arrivée, un coureur à proximité se fait encourager par un copain à sa hauteur "accélère, sers les dents, encore 400mètres, allez, cours plus vite, c'est presque fini, encore 300 mètres". Ca m'aide à me relancer, et je finis tant bien que mal.
1h37'30" au chrono sur la ligne, 1h37'20" en temps réel.

Je n'étais vraiment pas bien à l'arrivée. J'ai dû me tenir une bonne minute aux barrières avant d'aller marcher rendre la puce et récupérer la médaille.
Mais après deux grands gobelets d'eau, j'étais plus ou moins rétabli.


Je ne sais pas trop quoi penser de ma course. J'ai fait 18 très bons kilomètres, et je ne comprends pas encore comment j'ai pu avoir une défaillance si soudaine sur la fin (j'ai dû perdre 40-50 secondes en 3 kilomètres).
Je ne sais pas si une pâte de fruits de plus aurait aidé, je n'avais pas la sensation de ventre vide ou de jambes froides comme ça m'arrive en fin de course des fois.
Etais-je parti un poil trop vite ? J'aurais probablement mieux fait d'être 30 secondes plus lent sur les 10 premiers kilomètres, mais je ne sais pas si ça aurait évité mon souci.
Manquais-je de sorties longues ? C'est vrai que j'étais assez léger de ce point de vue là, mais depuis début septembre, j'avais quand même 2 semis et 3 sorties d'environ 15 kilomètres.
Et j'étais encore très bien sur les 17e et 18e kilomètres, c'est vraiment ceci que je ne comprends pas.

L'optimiste et le réaliste retiendront que j'ai battu mon record de 2min17 (ne croyez pas Endomondo, il raconte des bêtises).
L'utopiste et le pessimiste retiendront que j'aurais pu battre mon record de 3minutes.

Et personnellement, je suis un réaliste pessimiste, donc je ne sais plus quoi penser.

Place au général : 469 / 2743
Temps : 01:37:20
Moyenne (km/h) : 13.004
Place / Nbre dans cette catégorie : 287 / 1106


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Dim 26 Oct 2014 19:13 
Le Suisse
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 5 Aoû 2008 00:29
Messages: 1346
Localisation: Genève, Suisse
Nice! Malgré la fin un peu difficile, ça reste une sacré amélioration! Félicitations! :)

_________________
Image Image
Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Dim 26 Oct 2014 19:59 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 30 Mar 2009 16:46
Messages: 1521
Moi je trouve que tu as bien gaze ...
Mais ca me donnerait envie de m'y remettre assez vite de battre mon record, meme si j'ai eu une baisse de regime ... entrainement !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Lun 27 Oct 2014 21:37 
Vieux con aigri
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 5 Aoû 2008 10:50
Messages: 2223
Sauf qu'avec la fin de l'automne et l'hiver, il n'y a plus de semi-marathon à faire à proximité (surtout qu'il faut bien 15 jours avant d'en refaire un à fond).
Donc ça attendra fin mars :) Et pour l'entrainement, je reprends ça dans un mois, je fais ma petite coupure habituelle là.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Dim 3 Mai 2015 22:29 
Le Suisse
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 5 Aoû 2008 00:29
Messages: 1346
Localisation: Genève, Suisse
Citation:
Harmony Genève Half-Marathon for Unicef 2015

Official Time: 1h24m38s
Ranking Overall: 100th / 4'696

Time 10 km : 00:40:46
Time 16,3 km : 01:04:32
Last km : 01:20:55


Amélioré mon record sur la distance de 6 minutes, sous une pluie battante et de bon matin! :youpie:

_________________
Image Image
Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Dim 3 Mai 2015 23:33 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 13 Aoû 2008 22:25
Messages: 935
Bravo Toub :super:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sport
MessagePosté: Lun 4 Mai 2015 14:50 
Kaméhaméha
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 26 Sep 2008 23:10
Messages: 2052
Localisation: Yvelines
Super Toub :super:

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Écrire un nouveau sujetRépondre Page 1 sur 2   [ 33 messages ]
Aller à la page 1, 2  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron


Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
610nm Style by Daniel St. Jules of Gamexe.net

Traduction par phpBB-fr.com